ACHETER UNE VOITURE D’OCCASION : NOS CONSEILS

//ACHETER UNE VOITURE D’OCCASION : NOS CONSEILS

ACHETER UNE VOITURE D’OCCASION : NOS CONSEILS

ACHETER UNE VOITURE D’OCCASION : NOS CONSEILS

Vous avez décidé d’acheter une voiture de seconde main. Cela peut être intéressant au niveau financier mais il y a toujours le stress de se faire avoir. Il n’est pas évident de tomber sur que nous appelons communément la “bonne occase”. Voici quelques trucs qui peuvent vous aider :

VOS BESOINS

Allez-vous rechercher une familiale, un SUV, un break ou une cabriolet ? Faites attention à acheter une voiture qui vous convienne faute de quoi vous risquez de devoir la revendre rapidement et à nouveau en rechercher une autre avec tous les frais inhérents : immatriculation, contrôle technique, entretiens et réparations, …

QUEL MARQUE, QUELLE MODÈLE ET QUELLE ANNÉE ?

Le premier élément à déterminer est votre budget. En fonction de celui-ci, vous pourrez voir quelles voitures parmi celles qui vous conviennent vous sont accessibles.

Si vous préférez une marque plus recherchée sur le marché de l’occasion, vous devrez parfois faire des concessions sur l’année de la première mise en circulation afin d’en trouver une dans vos prix. Attention toutefois de ne pas vous précipiter sur la “trop” bonne affaire. En général, elles cachent quelque chose.

MARCHAND OU PARTICULIER ?

Très souvent le dilemme se pose, va-t-on acheter avec un marchand qui doit proposer une garantie ou va-t-on se tourner vers un particulier ?

Le particulier vend moins cher que le marchand car il n’a pas de charges et ce n’est pas sa profession mais vous n’avez pas de garantie. Il vous sera aussi plus facile de négocier le prix avec un particulier qu’avec un marchand. En achetant à un particulier vous vous exposez aussi au risque du “faux marchand” qui vend par ce biais un véhicule avec des vices pour justement éviter de devoir assumer le service après vente.

Probablement un des meilleurs choix est d’acheter à une connaissance de confiance.

Si cela ne fonctionne pas, il vous restera à visiter les sites de petites annonces comme autoscoot24.

VOUS AVEZ TROUVÉ LA VOITURE, QUE FAIRE ?

Après quelque temps passé à comparer les prix, vous pensez avoir déniché la perle rare adaptée à votre budget et vous vous apprêtez à passer à l’action. Cependant, avant de conclure une transaction, nous vous conseillons de faire ou demander une inspection mécanique, esthétique et sécuritaire du véhicule. En effet, une évaluation approfondie vous permettrait d’éviter des fâcheuses surprises.

AVANT TOUTE CHOSE, LE CONTRÔLE DES DOCUMENTS

Il s’agit d’une étape primordiale afin d’éviter de vous faire arnaquer. Voici deux documents que vous devez exiger du vendeur :

  • Le certificat d’immatriculation : celui-ci vous permet de vous assurer de l’identité du propriétaire dans le cas où vous comptez acheter un véhicule d’occasion auprès d’un vendeur particulier ;
  • Le certificat de conformité de la voiture : ce document atteste la conformité du véhicule aux normes d’approbation ;

Selon la loi en vigueur, une voiture destinée à la vente doit obligatoirement subir un contrôle technique « occasion ». Un véhicule en règle disposera donc des documents ci-dessous datés de moins de deux mois :

  • Un certificat de visite dans le cas où la voiture a fait l’objet d’un contrôle complet ou un document « inspection visuelle du véhicule » accompagné d’un cachet sur le dernier certificat de visite si le véhicule a subi un contrôle visuel ;
  • Le rapport d’occasion : Il retrace l’état technique du véhicule ;
  • La demande d’immatriculation : C’est vous qui l’utiliserez si vous décidez d’acquérir la voiture ;
  • Le Car-Pass : il montre l’évolution du kilométrage et vous offre l’assurance que le compteur n’est pas trafiqué.

UNE INSPECTION VISUELLE DU VÉHICULE

Bien au-delà du souci esthétique, la vérification visuelle permet de déceler des défauts causés par un accident antérieur ou par la corrosion. Examinez minutieusement la carrosserie à la lumière du jour. Le véhicule doit être propre afin que des défauts ne soient pas dissimulés. Une inspection centimètre par centimètre sur la peinture s’impose afin de détecter des cloques ou des profondes égratignures.

Il peut être intéressant d’investir dans ce petit appareil qui mesure l’épaisseur de la peinture et qui vous révèlera si la voiture a été repeinte, ce qui peut signifier avoir été accidentée.

Les endroits critiques du véhicule peuvent également comporter des enduits synthétiques de réparation invisibles au premier abord. Accordez une attention particulière aux endroits vulnérables à la rouille tels que le bas de caisse, l’encadrement des fenêtres ou les passages de roue. Assurez-vous que les joints des portières et des vitres ne comportent aucune fissure. Ensuite, procédez à la vérification du toit ouvrant et plus particulièrement aux rebords qui sont sujets à la rouille.

Une vérification du soubassement du véhicule sur un pont élévateur peut être utile. Inspectez minutieusement le dessous du plancher afin de repérer les traces de rouille ou de réparations ainsi que les fuites d’huile, de carburant ou d’eau. L’état de l’échappement, du joint catalytique, des joints et des silentblocs ne sont pas non plus à négliger.

Par ailleurs, vérifiez l’habitacle, du plancher au plafond. Regardez l’état d’usure des pédales, car même si le car pass existe mieux vaut être attentif à ce genre de détail. Passez la paume de votre main sur le volant pour voir s’il n’a pas subi de déformation due à un accident.

Contrôlez aussi les équipements de sécurité : la roue de rechange, le cric et l’outillage, le triangle, la veste réfléchissante de sécurité ainsi que la boîte de premiers secours.

UNE VÉRIFICATION APPROFONDIE CÔTÉ TECHNIQUE ET MÉCANIQUE

Notez que le contrôle technique avec ses appareils de plus en plus perfectionnés doit vous donner une bonne indication. Il va aussi vérifier les numéros de moteur et de châssis avec ceux mentionnés sur le certificat d’immatriculation.

Des traces de rouille ou de dépôts huileux au niveau du réservoir de liquide de refroidissement peuvent révéler un problème de moteur. La courroie du ventilateur, les électrodes et les câbles doivent également être en parfait état.

Pensez aussi à regarder l’usure des pneus afin de déduire les problèmes éventuels d’amortisseurs ou de géométrie de direction.

Pour une vérification exhaustive, effectuez un essai routier sur divers circuits notamment des lignes droites, des virages serrés, des côtes et des routes étroites. Cette expérience  permet de vérifier le bon fonctionnement de tous les instruments. En variant le type de route, vous pouvez détecter des problèmes de direction, de suspension, de vitesse, de frein, de moteurs ou encore d’autres.

LE PAIEMENT

Les paiements en liquide sont à présent limités (PDF), faites donc attention à respecter la loi.

APRÈS L’ACHAT

Nous vous conseillons de procéder à un check up après votre achat afin d’éviter toute panne pouvant survenir sachant que le contrôle technique n’établit pas de bilan prévisionnel sur les avaries à venir.

LES OCCASIONS DU COMPTOIR DU PNEU

Saviez-vous que nous vendons aussi des voitures d’occasion, si vous voulez en savoir plus sur nos véhicules de stock …

 

2018-03-20T08:05:14+00:00octobre 28th, 2016|Garage|