Vous avez une voiture électrique, voici 7 conseils pour l'hiver !

Jan 22 2017

À l’opposé d’un moteur essence ou diesel dont le démarrage peut s’avèrer difficile lors des premières gelées, un moteur électrique démarre en tout temps au quart de tour. Pourtant la batterie est souvent soumise à de rudes épreuves en hiver. En effet, elle peut perdre plus de 30 % de sa puissance à cause des mauvaises conditions climatiques. Découvrez 7 astuces pour bien optimiser l’autonomie de sa batterie en hiver et éviter ainsi les mauvaises surprises.

conseils-hiver-voiture-electrique

Anticipez un temps de charge plus long

Durant l’hiver, la batterie prend un temps de charge plus long qu’en été. Il faut donc changer de tactique et rechargez votre batterie à 100 % au lieu de 80 % comme pour une recharge rapide été.

La recharge à 80 % en un temps est une promesse venant de certains constructeurs automobiles pour garantir une mobilité améliorée de la voiture. Toutefois, la charge à 100 % permettra d’avoir une autonomie plus importante.

Prônez une gestion intelligente de l’électricité

Au niveau de la recharge, la majorité des propriétaires de voitures électriques doit savoir qu’il est déconseillé de charger au moment des pics de consommation d’électricité qui se situent généralement entre 16 h 30 et 21h. Procédez donc plus tard dans la nuit à la recharge de votre batterie. Il est recommandé de la programmer à partir de minuit si possible.

Cette habitude citoyenne assurera l'optimisation énergétique des recharges des véhicules tout en limitant l'impact sur le réseau de distribution public d'électricité.

Si vous avez un compteur de nuit ou compteur bi-horaire, votre porte monnaie sera aussi gagnant.

Limitez le chauffage ou la climatisation

Les véhicules thermiques font usage de l’énergie fournie par le moteur pour chauffer leur intérieur. Il convient de savoir qu’une voiture électrique fonctionne autrement. L’utilisation du chauffage reviendra à réduire forcément l’autonomie de celle-ci.

Toutefois, pour réduire la perte d’autonomie liée au chauffage, la voiture électrique offre un avantage non négligeable : le préchauffage de l’habitacle. Spécialement appréciée des automobilistes dans les régions froides, cette programmation à distance (via un Smartphone ou une télécommande par exemple) effectue le lancement du chauffage de votre intérieur une dizaine de minutes avant l’utilisation du véhicule, lorsque celui-ci est encore connecté. La batterie ne sera pas sollicitée donc aucune déperdition d’autonomie puisque la voiture est toujours branchée.

Remplacez les ampoules des phares

Outre le chauffage, les phares puisent également dans l’énergie de la batterie. Il est préférable de les changer avec des ampoules basse consommation. Privilégiez dans ce cas les lampes à LED, car elles procurent de nombreux avantages. En effet, elles nécessitent 4 à 5 fois moins d’énergie que les ampoules standard, résistent au choc et durent longtemps, environ 100 000 heures, soit plus d’une dizaine d’années.

Stationnez la voiture à l’intérieur

Dans la mesure du possible, optez toujours pour un parking intérieur ou un garage pour garer votre véhicule durant l’hiver. Ceci pour permettre à la batterie de maintenir sa puissance et effectuer des trajets plus longs entre chaque recharge.

Malheureusement, tout le monde ne peut pas avoir ce privilège. Donc, si votre véhicule doit rester à l’extérieur, veuillez choisir des endroits à l’abri du froid et du vent (près d’un mur ou d’une cloison par exemple), afin de garder la batterie au chaud.

Ayez une conduite responsable

Généralement, les constructeurs recommandent une conduite en douceur en hiver. Durant cette période, la batterie peut subir des dégradations. De même, la neige et le verglas peuvent avoir des influences sur elle. Deux bonnes raisons de modifier vos habitudes et de choisir une conduite économe, responsable et relaxante. En plus de diminuer votre vitesse, il sera plus raisonnable d’éviter les accélérations brusques lors des premiers kilomètres, car la batterie est encore froide. Ceci, pour ne pas enflammer la batterie froide et économiser quelques Kilowatts heures. Quoi qu’il en soit, adopter une conduite douce et responsable vous aidera à bien gérer l’énergie électrique.

Conclusion

Il est possible d’utiliser une voiture électrique en hiver même si le froid impacte son autonomie. Cela nécessite quelques ajustements au niveau des habitudes, sinon il n’y a rien d’alarmant.

 



← Articles anciens Articles récents →