COMMENT CONDUIRE MA VOITURE SUR SOLS ENNEIGÉS OU VERGLACÉS ?

//COMMENT CONDUIRE MA VOITURE SUR SOLS ENNEIGÉS OU VERGLACÉS ?

COMMENT CONDUIRE MA VOITURE SUR SOLS ENNEIGÉS OU VERGLACÉS ?

COMMENT CONDUIRE MA VOITURE SUR SOLS ENNEIGÉS OU VERGLACÉS ?

Pendant l’hiver, les vagues de froid peuvent transformer nos routes en de véritables patinoires. Par ce temps, il est plus prudent de rester chez soi. Mais les contraintes de la vie moderne font que si vous deviez utiliser votre voiture il est impératif de suivre quelques conseils. Il est important d’adopter une conduite contrôlée avec de bons réflexes et de prendre quelques dispositions améliorant la tenue de route de votre véhicule. Dans ce guide, nous vous proposons les points essentiels à suivre pour éviter une sortie de route lorsque vous serez au volant.

RAPPEL : INSTALLEZ DES PNEUS HIVER SUR VOS ROUES

Les pneus hiver sont spécialement conçus pour offrir une meilleure adhérence sur sol enneigé ou verglacé. Pour ce faire, ils sont pourvus de clous ou d’une bande de roulement à dessins et sculptures spécifiques offrant des performances supérieures à celles des pneus d’été.

D’après les normes en vigueur, une chute de la température descendant à -7 °C doit contraindre tout automobiliste de munir sa voiture de pneus hiver. Selon une marque mondialement connue dans l’industrie pneumatique, un véhicule ayant une allure de 80 km/h sur une route enneigée s’arrête sur une distance de 70 m avec ces types de pneu, contre 112 m avec des pneus classiques.

ÉQUIPEZ LES DEUX ROUES AVANT ET LES DEUX ROUES ARRIÈRE

Les différentes voitures ne disposent pas toutes de la même technique de motricité. Certaines proposent uniquement de la traction, d’autres de la propulsion et les plus sophistiquées, de quatre roues motrices. En matière d’efficacité, les véhicules de ce dernier groupe offrent une plus grande adhérence.

Toutefois, peu importe le type de traction, les pneus hiver doivent être posés à la fois sur les deux roues avant et les deux roues arrière. C’est essentiel pour que l’équilibre avant-arrière soit maintenu. Si vous équipez seulement les roues avant, vous risquez d’avoir du survirage dans un tournant après chaque coup de freinage. Si les roues arrière en sont seulement équipées, vous risquez un sous-virage du fait du manque d’adhérence des roues avant.

NE VOUS FIEZ PAS À VOTRE REGARD

Le verglas est traître. Une route en apparence dégagée peut cacher des plaques de verglas qui vous prendront en traître.

Soyez donc attentif aux alertes météo et réduisez votre vitesse lorsque cela vous est conseillé.

CONDUISEZ EN SOUPLESSE

L’adhérence de vos roues dépend de la qualité de vos pneus, mais également de la manière dont vous conduisez votre voiture. Afin de ne pas la perdre, il faut limiter sa vitesse et conduire en souplesse, sans à-coup.

Lors des accélérations, il est important que vous appuyiez doucement et légèrement sur votre pédale d’accélérateur. L’idéal est de monter sur un rapport de vitesse supérieur pour éviter d’entraîner brusquement les roues par un régime moteur élevé.

ANTICIPEZ VOS FREINAGES

Par contre, avant un virage, il est conseillé de descendre vers un rapport inférieur afin que le frein moteur puisse ralentir suffisamment la voiture sans avoir à freiner trop fort.

MAÎTRISEZ LES DÉRAPAGES CONTRÔLÉS

En situation de survirage ou de sous-virage, n’utilisez pas tout de suite les freins. Appuyez sur la pédale d’embrayage pour que les quatre roues soient à la même vitesse, sans contrainte, et braquez en faisant attention à l’axe de la route.

Quand l’arrière part en premier, le mouvement à faire est le contrebraquage qui consiste à orienter les roues avant dans l’axe du dérobement de la voiture. Dans le cas où vous n’avez pas pu empêcher ce tête-à-queue, la seule solution est d’appuyer sur les freins. Une fois les quatre roues bloquées, la voiture tournera sur elle-même tout en maintenant une trajectoire rectiligne qui évitera tout accident.

ENTRAÎNEZ-VOUS

Pour avoir le bon réflexe en cas de dérapage non contrôlé, rien de mieux que de faire des entraînements. Des professionnels de la conduite automobile sur toutes sortes de pistes proposent des cours de conduite sur route enneigée ou verglacée. Quelques expériences renforcent le contrôle de la voiture.

MONTEZ DES CHAÎNES SUR LES ROUES MOTRICES

Des cas exceptionnels peuvent vous forcer à rouler sur une route très enneigée. Il vous faudra donc monter des équipements spéciaux.

Les progrès dans ce domaine sont significatifs : chaussettes à neige, chaînes alternatives ou encore chaînes Spike-Spider. Ces dernières proposent un montage rapide et une meilleure durée de vie.

CONCLUSION

Bref, pour répondre clairement à la question « Comment conduire ma voiture sur sols enneigés ou verglacés ? », la maîtrise des techniques mentionnées précédemment est indispensable, plus particulièrement sur sol enneigé. Pour ce qui est de la route verglacée, il est recommandé de rester chez soi et attendre la fonte. En effet, les conditions de conduite et les risques sur ces deux types de route sont complètement différents.

2018-04-05T16:10:04+00:00janvier 7th, 2017|Garage|