Nous utilisons quotidiennement notre véhicule pour aller au travail, faire des courses, etc. Selon des études, au cours de notre vie, nous passerions des milliers d’heures à l’intérieur (entre 30 000 et 50 000 heures). Notre automobile est très sollicitée et vieillit avec le temps, mais nous avons la possibilité de rallonger sa durée de vie en l’entretenant quotidiennement. Parmi les différents soins que l’on peut lui apporter figure le décalaminage moteur. Découvrez-en plus sur cet entretien parfois méconnu, si important pour votre véhicule.

Qu’est-ce que la calamine dans un moteur ?

decalaminage-moteurCe sont des résidus que nous appelons suie ou calamine. On pourrait dire que c’est le cholestérol dans les moteurs à combustion interne. Pour chaque goutte de carburant que la voiture utilise pour se déplacer, tout n’est pas utilisé. Le reste est gaspillé en générant de l’énergie thermique inutile, des déchets solides (suies ou charbon de bois) et des gaz nocifs comme le monoxyde de carbone (CO) et le dioxyde d’azote (NOx).

Le soufre contenu dans les combustibles fossiles rejoint les déchets produits par les pièces métalliques et adhère donc à leur surface. Cet encrassement obstrue tout, de la chambre de combustion à l’échappement. Selon le combustible, ces déchets solides se formeront plus ou moins rapidement. Cependant, la qualité de l’affinage ou les additifs qui ont été ajoutés ont également une influence.

Dans le cas du diesel, comme sa concentration en soufre est plus élevée, les dépôts de carbone apparaissent plus tôt. Vous avez sûrement entendu ou expérimenté les fameux problèmes de la vanne EGR et des filtres à particules dans les véhicules fonctionnant au diesel. Vous avez aussi vu des voitures qui laissent des fumées noires après leur passage à l’accélération.

Pour le conducteur d’un tel véhicule, il faut savoir que cela provoque aussi des pertes de puissance et que la voiture peut être refusée au contrôle technique à cause des normes anti-pollution. La consommation de carburant peut aussi augmenter.

Qu’est-ce que le décalaminage du moteur ?

Le terme pour décrire le moteur d’un véhicule qui s’encrasse est « encalaminé ». En effet, le système du moteur à combustion provoque un dépôt de calamine dans les cylindres. Des résidus de goudron et de suie finissent par se déposer sur les pièces maîtresses du moteur, comme les injecteurs, les soupapes ou la vanne EGR. Si ces éléments viennent à s’obstruer et à ne plus ou mal fonctionner, de nombreux problèmes s’ensuivent. Pour les éviter, il est conseillé d’avoir recours au décalaminage moteur.

Le décalaminage consiste tout bonnement en son nettoyage intérieur du moteur. Par un procédé faisant penser à la fonction pyrolyse d’un four, le décalaminage permet au moteur de se débarrasser de ses résidus indésirables.

Pourquoi faire un décalaminage moteur

Le principal avantage à décrasser le moteur de votre véhicule est d’éviter un remplacement trop précoce des pièces de votre moteur. Mais il existe bien d’autres points positifs à le réaliser :

  • D’une manière générale, la performance du véhicule est renforcée.
  • Votre voiture devient plus écologique, car on observe une diminution des pollutions rejetées.
  • Cette opération prolonge la durée de vie du filtre à particules, de la vanne EGR et du turbo.
  • Vous n’aurez plus de problèmes de démarrage du véhicule, et plus de fumée noire non plus.
  • Le décalaminage évite la surconsommation de carburant.
  • Enfin, le moteur dispose d’un temps de réaction plus rapide.

Le décalaminage moteur manuel demande l’intervention d’un garagiste. C’est une opération complexe, qui exclut que vous la réalisiez par vous-même, ne serait-ce que de par le matériel nécessaire. De plus, le garagiste doit démonter manuellement toutes les pièces endommagées, puis les replacer. Vous pouvez procéder vous-même à un décalaminage du moteur à l’aide de produits chimiques, mais cela n’est pas recommandé : c’est ce que nous allons voir dès à présent.

Nous réalisons ce type de prestation. Contactez-nous pour un rendez-vous ou des informations sur ce type de nettoyage moteur.

contact-comptoir du pneu

Le décalaminage hydrogène ou aux additifs chimiques

1-. Les additifs chimiques

Il existe des additifs préventifs, qu’on trouve dans certains carburants Premium, et des additifs nettoyants. Ce produit chimique sert à nettoyer le moteur et à entretenir le système d’injection. On injecte ces produits dans le réservoir avant de faire le plein. Ces additifs ont pour but de permettre au moteur de fonctionner à nouveau correctement grâce au nettoyage en profondeur des injecteurs, des pistons, etc. En utiliser préventivement peut donc retarder le phénomène qui tend à avoir l’un ou l’autre pièce moteur encrassée.

2-. Le décalaminage hydrogène

Ce mécanisme jour sur l’amélioration d’un phénomène naturel : l’enrichissement du mélange d’air et de carburant dans le moteur à combustion. C’est une méthode efficace qui consiste à dissoudre la calamine dans le moteur, puis à l’évacuer par les gaz d’échappement de manière naturelle.

On vous conseille ici de procéder à un décalaminage par hydrogène pour plus de fiabilité. Les additifs chimiques peuvent être efficaces, mais l’on ne connait pas précisément les effets secondaires néfastes qu’ils pourraient avoir sur le moteur d’un véhicule. En outre, il est également possible que ces additifs soient corrosifs pour les différentes pièces  du moteur.

De plus, l’utilisation des additifs chimiques dits « décalaminants » ne sont pas suffisants pour garder un moteur propre dans le cas de trajets réguliers et à petite vitesse, car les températures atteintes ne permettent pas de brûler comme il faut les résidus de combustion.

Le décalaminage, un entretien important trop souvent négligé

Le décalaminage moteur est à effectuer dès l’apparition de premiers symptômes comme de la fumée noire ou un problème de démarrage. Si vous attendez trop, toutes les pièces importantes du moteur vont s’encrasser, et le véhicule ne fonctionnera plus sans avoir recours à de coûteuses réparations. Entretenir le moteur de son véhicule, c’est lui permettre d’aller loin, alors ne le négligez pas ! Un moteur trop fatigué signe souvent l’arrêt de mot du véhicule, donc prenez-en soin.