En Belgique, 90 % des ménages possèdent au moins un véhicule. Afin d’assurer la sécurité de tous, il est impératif que ces voitures bénéficient d’un entretien régulier, tout particulièrement concernant le système de freinage. Lorsque l’on parle de changer les freins, cela concerne le plus souvent un remplacement des plaquettes et/ou des disques, à moins d’un problème plus grave et plus rare. Dans cet article, nous allons tout vous dévoiler à propos du changement des plaquettes et des disques de frein.

Plaquettes et disques de frein : qu’est-ce que c’est ?

Nous savons tous qu’il est primordial de bien entretenir ses freins afin d’assurer le maximum de sécurité, mais beaucoup d’entre nous ne savent pas exactement de quoi est composé le système de freinage, notamment ce que sont exactement les plaquettes et les disques.

1-. Que sont les plaquettes de frein ?

Un jeu de plaquettes de frein se compose d’une plaque de support d’acier, dont un côté est couvert d’un métal de friction. Le rôle des plaquettes consiste à serrer le disque de frein par l’intermédiaire de l’action de la pédale, ralentissant ou arrêtant ainsi le véhicule.

Il existe plusieurs choix de matériaux de plaquettes, avec tous des caractéristiques différentes : les plaquettes non-métalliques, semi-métalliques, tout métalliques, et céramiques.

Quand les plaquettes commencent à se détériorer, il ne faut pas attendre pour les remplacer, car la surface du disque de frein risque de s’en retrouver endommagée.

2-. Que sont les disques de frein ?

Ce sont les composants sur lesquels est exercée une pression des plaquettes, ils ralentissent ainsi l’essieu afin de freiner un véhicule en marche. Les disques sont des éléments très résistants, qui survivent à de nombreux changements de plaquettes.

Ils sont créés à partir de fonte, mais sont parfois aussi composés de matériaux composites comme la céramique, ou bien du carbone renforcé.

Quand et pourquoi procéder au changement des plaquettes et des disques de frein ?

1-. Changer les plaquettes

En cas d’usure, il est impératif de changer vos plaquettes de frein si vous ne voulez pas mettre votre vie et celle d’autrui en danger. Si vous ne procédez pas à ce changement, vous êtes exposé à des cas de figures rendant la mise en circulation de votre véhicule dangereuse. En effet, des plaquettes détériorées entraînent inévitablement des difficultés à ralentir et immobiliser le véhicule, une distance de freinage plus longue, et des risques de perte de contrôle du véhicule.

Différents signes vous alerteront lorsqu’il faudra changer vos plaquettes :

  • Des vibrations dans la pédale de frein.
  • Une mauvaise tenue de route.
  • Un blocage au niveau des freins.
  • Une distance de freinage allongée.

En général, les plaquettes se changent au bout de 30 000 à 40 000 km.

2-. Changer les disques

Lorsque vous changez les disques de frein, il est obligatoire de changer également les plaquettes. Dans le cas d’une utilisation normale d’une voiture, il faut prévoir un changement de disques à partir de 80 000 km. Plusieurs facteurs peuvent cependant accélérer leur usure, comme une conduite en ville ou sportive.

Changer ses disques de frein est bien entendu primordial, car une usure de ceux-ci entraîne une détérioration de la qualité de freinage de votre véhicule, vous exposant ainsi à plus de danger.

Privilégiez la station de montage de pneu à un garage spécialisé

Pour le remplacement de vos plaquettes et disques de frein, mieux vaut vous rendre dans une station de montage de pneu plutôt qu’au garage d’où est issu votre voiture. Vous y trouverez de nombreux avantages. En effet, le prix moyen d’un tel changement est de 200 €, comptez un peu plus en passant par un garage de la marque de votre véhicule et un peu moins en station. Il faut savoir aussi qu’en station, le service et la prise en charge sont beaucoup plus rapides. De plus, vous y trouverez un panel de choix bien plus intéressant.

contact-comptoir du pneu

La sécurité avant les économies

Faire remplacer vos plaquettes et disques de frein ne doit pas être négligé, bien au contraire. S’il y a un domaine où vous souhaitez réaliser des économies, ne choisissez pas votre véhicule : celui-ci doit être entretenu régulièrement, et ce à tous les niveaux, afin d’assurer la sécurité de tous.