Faire de la moto est un exercice de pilotage exaltant et plein d’adrénaline. Cependant, contrairement aux voitures, les motocyclettes sont des véhicules à deux roues, et c’est précisément pour cette raison qu’elles sont considérées comme carrément ” dangereuses ” par les sages et les raisonnables du monde. Leur logique est simple et tout à fait rationnelle si vous y réfléchissez. Par exemple, si vous faites une erreur en conduisant une moto, il y a de fortes chances que vous soyez gravement blessé. Il peut y avoir de nombreuses raisons pour un accident, cependant, on a vu à plusieurs reprises que les motocyclistes soient victimes d’un défaut d’un composant de leur moto : les pneus en font partie !

Vous devriez être en mesure de différencier les différents types de pneus lors de l’achat d’un pneu pour votre moto. Car ce sont les seuls points de contact de votre moto avec la route.

Voici quelques conseils rapides mais essentiels avant d’acheter un pneu de remplacement pour votre moto :

1. Comment puis-je connaître la bonne dimension de pneu pour ma moto ?

Qu’il s’agisse d’automobilistes ou de motocyclistes, nombreux sont ceux qui s’embrouillent en voyant les marques sur le flanc d’un pneu. Bien que les pneus de moto et de voiture diffèrent les uns des autres en fonction de leur construction et de leur utilisation, le codage alphanumérique que vous voyez sur les deux est standardisé, sauf quelques détails.

Voir notre article sur la nomenclature des pneus.

Avant d’acheter un pneu, vous devez être en mesure de déchiffrer le code du pneu, car cela vous aidera à comprendre les détails critiques d’un pneu, notamment sa taille, son rapport d’aspect ou son profil, sa vitesse nominale, son indice de charge, son type de construction, etc. Tout cela doit être assorti au pneu de remplacement que vous allez éventuellement monter sur votre moto.

2. Quelle est la différence entre les différents types de bande de roulement d’un pneu de moto ?

Des gens pensent qu’un type particulier de sculpture définit le niveau d’adhérence d’un pneu, ce qui est vrai dans une certaine mesure. Cependant, la plupart des gens croient que des bandes de roulement plus larges et des rainures plus profondes se traduisent par une adhérence et une stabilité accrues dans toutes les conditions. De plus, de nombreuses personnes trouvent cet aspect particulier visuellement attrayant. Par conséquent, ils vont de l’avant et montent ce type de pneus, quelles que soient leurs conditions de conduite.

Un pneu avec de gros blocs de bande de roulement et des rainures plus larges aura une excellente adhérence sur sol mouillé ou boueux car il ” pompera ” plus d’eau et de saleté entre la zone de contact du pneu et la surface de la route au fur et à mesure de son déplacement. Toutefois, lorsqu’un pneu similaire est utilisé sur des routes sèches, le pourcentage plus élevé de rainures entraîne une diminution de la surface de contact du pneu avec la route, ce qui se traduit par des niveaux d’adhérence inférieurs.

De plus, comme nous parlons des niveaux d’adhérence, il convient de mentionner que cela dépend beaucoup plus de la composition du pneu que de son dessin de sculpture. Un pneu composé d’un composé souple sera plus “collant” car il crée plus de friction lorsqu’il chauffe. Par contre, un composé mou s’usera plus rapidement. Un pneu à carcasse dure, par contre, aura des caractéristiques exactement opposées – il aura une durée de vie plus longue qu’un pneu à carcasse souple, mais en contrepartie, vous obtiendrez des niveaux inférieurs d’adhérence et une maniabilité compromise.

3. Quel est le pneu le plus large que je peux monter sur ma moto ?

C’est l’une des questions les plus fréquemment posées par les motocyclistes du monde entier dans tous les segments. Tout comme le dessin de la bande de roulement, un pneu plus gros et plus large sur votre moto servira plus d’agrément visuel que fonctionnel dans la plupart des cas.

Pour comprendre cela, nous allons brièvement apporter quelques aspects techniques:

  • Un pneu a tendance à ” pousser ” dans toutes les directions lorsqu’il est soumis à des températures plus élevées et à la force centrifuge. Cela signifie qu’il a besoin d’un certain dégagement au fur et à mesure que la moto se déplace sur la route. Le montage d’un pneu plus large que nécessaire peut frapper les composants vitaux d’une moto, tels que le bras oscillant ou le pédalier, etc.
  • De même, si vous optez pour un caoutchouc à profil plus haut, la circonférence de la roue ou le rayon de roulement augmentera considérablement. Il en résultera une modification des rapports de démultiplication et des erreurs d’affichage de l’indicateur de vitesse. De plus, il peut également entrer en contact avec les ailes et le bras oscillant. Quelque chose à éviter !
  • Une autre idée fausse chez la plupart des motocyclistes est que des pneus plus larges aident à augmenter le niveau d’adhérence. Eh bien, oui, la surface de contact augmente, mais, un pneu plus large va ” tourner ” moins bien que le pneu de série ; l’économie de carburant va diminuer considérablement tout en affectant également les performances de la moto.

4. Puis-je mélanger mélanger un pneu à carcasse diagonale et un pneu à carcasse radiale ?

Idéalement, vous ne devriez pas faire cela. Essayez toujours de suivre les recommandations de votre fabricant, car il consacre beaucoup de temps et d’efforts au développement de votre vélo.

Si vous ne pouvez pas résister à la tentation de mélanger les pneus de votre moto, assurez-vous que des pneus radiaux sont montés sur la roue arrière. N’oubliez pas que vous le ferez à vos risques et périls, à moins que votre fabricant ne vous le recommande !

5. Puis-je utiliser un pneu tubeless sur une jante à chambre à air ou un pneu tubeless avec chambre à air ?

Encore une fois, c’est un domaine où beaucoup de propriétaires de motocyclettes deviennent confus et finissent malheureusement par faire de mauvais choix. Comprenons ce qu’il en est des pneus tubeless et des pneus à chambre à air en prenant des cas spécifiques.

Ne montez jamais un pneu à chambre sur une jante Tubeless ! Un pneu à chambre à air n’est pas conçu pour rouler sans chambre à air pour un simple fait. Si tel avait été le cas, les fabricants de pneumatiques n’auraient pas pris la peine de classer les pneumatiques dans les catégories “Tubetype” et “Tubeless”.

Un pneu tubeless a une conception de talon différente et renforcée afin de pouvoir retenir l’air contre la jante de manière’étanche à l’air’. La conception en talon d’un pneu à chambre à air n’est pas faite pour cela puisqu’il utilise un ” tube ” pour retenir l’air.

L’utilisation d’un pneu tubeless avec chambre à air est autorisée, mais uniquement en cas d’urgence. Une jante/pneu tubeless a une conception interne différente de celle d’un pneu/jante à chambre à air. Dans ce cas, une chambre à air peut être endommagée et provoquer un dégonflement instantané. Sinon, une chambre à air modifie les propriétés d’un pneu sans chambre à air car il chauffe beaucoup plus que d’habitude (masse ajoutée = résistance au roulement accrue). Donc, mettre une chambre à air dans un pneu sans chambre à air, c’est essentiellement une perte de service que vous vous infligez à vous-même tout en mettant vos os en danger !

Si les pneus de votre moto sont de type chambre à air, vous pouvez également être tenté de monter un pneu tubeless sur votre jante. Notez que si la jante est rayonnée, elle ne pourra pas retenir l’air. Au cas où il s’agirait d’une jante en alliage, un pneu sans chambre à air pourrait être monté, mais là encore, cela irait à l’encontre de la recommandation du fabricant. De plus, les jantes tubulaires et tubeless sont conçues différemment. C’est le cas de leur tige de valve. Ne fais pas ça. Ne fais pas ça.

Il est recommandé de respecter les spécifications approuvées par le fabricant de votre moto et de prendre plaisir à la conduire sans souci !